A la une :

La communauté universitaire en marche vers la mobilité urbaine durable

Le 16 janvier 2018. Pour la première fois, une étude à large échelle documente les choix de la population universitaire neuchâteloise pour se rendre sur son lieu de travail ou d’étude. L’enquête a été menée par l’Institut de géographie sur mandat conjoint de l’Université et de la Ville de Neuchâtel. Ses résultats sont riches d’enseignements sur les pratiques en cours et de suggestions pour mieux promouvoir la mobilité douce et durable. L’étude a déjà eu des effets concrets, avec notamment la décision des autorités de la Ville d’étendre de 20 à 25 ans l’âge qui donne à la jeunesse habitant sur le territoire communal le droit de bénéficier d’un abonnement à moitié prix pour les transports publics. En savoir plus

  • 00janv2018_homicide185.jpg

    Homicide présumé: des biologistes de l’Université de Neuchâtel à la rescousse

    Le 8 janvier. L’Institut des sciences forensiques de Berne a fait appel à l’Université de Neuchâtel pour analyser le sol au voisinage de restes humains découverts dans une forêt suisse. A l’aide d’un protocole de datation original, un groupe international de chercheurs dirigé par des biologistes de l’UniNE a pu identifier la victime et obtenir des indications sur la date de son décès. Ces résultats sont publiés dans la revue Scientific Reports.

  • 03janv2018_Lasers_HorlogeAtomique185.jpg

    Des lasers pour une horloge atomique 10 fois plus précise

    Le 03 janvier. Un consortium franco-suisse dont fait partie le Laboratoire temps fréquence (LTF) de l’Université de Neuchâtel a développé de nouveaux lasers pour des horloges atomiques qui dérivent d’à peine une seconde tous les … 6 millions d’années. Avec ce résultat, les quatre partenaires académiques et industriels couronnent quatre ans d’efforts dont les applications vont des réseaux de télécommunication aux systèmes de navigation par satellite, comme Galileo, le GPS européen.