A la une :

Stabilité préoccupante de pesticides dans le miel

Le 19 février 2019. Des chercheurs de l’Université de Neuchâtel ont mis au point une méthode pour quantifier des concentrations infimes de néonicotinoïdes dans le miel, complétant une première étude parue dans le journal Science en 2017. Avec leurs collègues du Jardin botanique de Neuchâtel qui ont participé à ce travail, ils s’inquiètent de la longue stabilité de ces molécules dont certaines perdurent au moins 40 mois dans le miel. Ces résultats sont publiés dans la revue scientifique Environmental Pollution. En savoir plus

 

  • 14fev2019_eauOuganda185.jpg

    Hydrogéologie: l’UniNE multiplie par quatre le débit d’eau en Ouganda

    Le 14 février 2019. Une méthodologie mise au point par le Centre d’hydrogéologie et de géothermie de l’Université de Neuchâtel (CHYN) a permis de multiplier par quatre la quantité d’eau disponible dans un camp de réfugiés en Ouganda. Ce résultat couronne la première année d’un projet qui s’étend sur trois ans dans cette région d’Afrique, sous les auspices du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR) et avec le soutien financier de la Direction du développement et de la coopération helvétique (DDC).

  • 17janv2019_onthemove185.jpg (Policy Brief nccr - on the move 10 Riano/Piguet FR 02.indd)

    Accès à l’emploi, aux études et détention administrative des requérant·e·s d’asile varient selon les cantons

    Le 17 janvier 2019. L’ouverture du marché de l’emploi, l’accès aux études, mais aussi la détention administrative des requérant·e·s d’asile varient considérablement d’un canton à l’autre. C’est ce que révèlent trois études du Pôle de recherche national sur la migration et la mobilité « nccr – on the move », coordonné par l’Université de Neuchâtel. Les résultats sont résumés dans trois brochures grand public.